José Cortés est né à Grenade en 1984. Dès son plus jeune âge, il s’est démarqué en dansant lors de fêtes en famille. A l’âge de 9 ans, il décide de commencer sa formation de danseur à l’École Municipale de Flamenco de Grenade par Antonio Vallejo Anaya (Bailaor et Directeur) dans lequel bientôt José Cortés “El Indio” commence à mettre les pieds sur scène.

L’année suivante, il a présenté le Canal Sur Veo Television Competition, Veo, avec Fuensanta “La Moneta” où ils ont remporté le prix pour les arts de la scène avec le mariage tsigane. À l’âge de 11 ans, il a commencé à travailler professionnellement dans les différents tablaos et grottes du Sacromonte de Grenade tels que Los Tarantos, La Roco, Reina Mora, La Canastera, Los Gallos, Jardines de Zoraya, etc…

En 1998, à l’âge de 14 ans, il remporte le premier prix des Jeunes Flamencos de Grenade en tant que danseur. Dès son plus jeune âge, il a commencé à voyager à travers le monde à de nombreux festivals prestigieux tels que le Museumsuferfest à Francfort (Allemagne) qui est l’un des plus grands festivals culturels en Allemagne attirant plus de 3 millions de personnes. Il va également à différents pays comme l’Italie, la Suède, la Bulgarie, le Venezuela, etc …

Il a partagé la scène avec de grandes figures du flamenco telles que Juan de Juan, Capullo de jerez, El Extremeo. etc. et collabore actuellement à de grands spectacles en tant que danseur et percussionniste avec des artistes tels que Antonio Canales et Rubén Dantas. Aussi dans différents spectacles tels que “Apassionata” (Spectacle équestre) et des compagnies telles que Alhucema avec l’œuvre “El nio el bola” en tant que danseur et collaborant avec quelques chorégraphies. Il a également collaboré sur de nombreux albums de divers artistes tels que Sergio Pamis (pianiste flamenco/jazz) ou le guitariste israélien Dan Ben Lior ou le groupe Alkimia (avec le producteur FRANC O’SHEA) avec des musiciens de flamenco, de jazz et de musique ethnique.

José Cortés 22L’Indien22

Danseur